Accueil


Bienvenue sur le site Internet d’Essonne Nature Environnement

Fondée en 1973 sous le nom de l’Union Départementale des Associations de Défense de la Nature en Essonne (UDADNE), la fédération Essonne Nature Environnement regroupe la quasi totalité des associations environnementales locales afin de mieux se faire entendre des différentes institutions départementales et régionales.
Vous trouverez dans les pages qui suivent une multitude d’articles sur des sujets aussi variés que les déchets, l’eau, l’environnement, la forêt, les installations classées, les nuisances sous toutes leurs formes, notamment aériennes, et l’urbanisme.
 

Bonne lecture

Dernière mise à jour le 22 juillet 2020


L’actualité de la fédération

Les impacts socio-économiques de l’aéroport d’Orly et ses projets de développement

orly

Dans notre département de l’Essonne, depuis plus de vingt ans, le bruit et la pollution chimique générés par le trafic aérien croissant d’Orly sont de plus en plus mal supportés par les populations. De plus, celles-ci ont bien conscience que leur santé est menacée.
Le débat s’organise alors autour d’une balance avantages/inconvénients, principalement emplois/nuisances. Et il convient d’observer que les nuisances s’étalent, à des degrés divers il est vrai, sur presque tout le département alors que, du sud profond de celui-ci, les retombées économiques positives sont bien difficiles à discerner. Les études disponibles pour chiffrer les avantages économiques, notamment les emplois, générés par le trafic d’Orly étant .fortement suspectées de conflit d’intérêt, Essonne Nature Environnement a décider de faire appel à des économistes indépendants pour éclairer le sujet.

Télécharger la synthèse et le rapport complet.

Jacqueline Lorthiois et Jean-Louis Husson


L’écocitoyen et les nouvelles mobilités dans le monde de demain?

Dans le monde d’avant, se déplacer au quotidien relevait du défi pour les franciliens. L’aménagement anarchique de la région avec des bassins de vie très rarement en phase avec des bassins d’emplois en est la cause principale. Le mouvement associatif dans son ensemble a tenté vainement d’apporter sa contribution en dénonçant les stratégies immobilières d’un autre âge sans vraiment être entendu.
La crise sanitaire a accentué la prise de conscience de cette problématique et, au-delà des bonnes intentions, c’est l’organisation du monde d’après qui soulève questionnements. En effet, imaginer la mobilité de demain, c’est :
➢ Repenser la ville dans ses composantes habitat/emploi/services ;
➢ Recréer du lien social en limitant les déplacements afin de contribuer à la transition écologique et de répondre aux enjeux environnementaux. Lire la suite ici et sur le site http://gpse.e-monsite.com/

Le président

Jean-Pierre Moulin


A lire, à consulter….

Environnement :

Territoires / Urbanisme :

Transports :